Women In Champagne | Interview With Delphine Colin from Champagne Colin

Women In Champagne | Interview With Delphine Colin from Champagne Colin

How many generations of women in your family have contributed to your champagne house?

« Winegrower from father to son » as goes the saying, since 1829 in our case. However in reality women are the origin of our family House. The vineyards ownerhip was handed over from Genevieve Adnot-Prieur, maternal grandmother of Richard and Romain, my husband, and Marie-Louise Colin-Radet, paternal grandmother. Women’s contribution our house spans over 7 generations, each generation widening the scale, through land or know-how transmission.

What are your day to day responsibilities?

On a daily basis, I look after clients in France and – mostly – clients based internationally. I also do emailing and social media campaigns, invoicing and client tastings when they are able to come to the property, and less so since the COVID crisis), expeditions, order preparation, accounting, payroll, and other administrative and legal tasks… On a wider scale, I follow the evolution of our wines and the works in the vineyards consulting my husband Romain. These are a large variety of jobs we needs to be able to fill when we are independent winegrowers, which is also what makes our jobs attractive.

How do you think the role of women in Champagne has evolved?

The role of women has become more and more technical et turned towards sales and client administrative management. Even if our first love goes towards the wine and our land, women are more and more communicative et representatives of their estate, whether it is their own land or one they represent. They went from shadow to light in a few years. The Champagne region, always know how to trust women, the well known « Veuves » [Widow] examples surround us. And women in charge of their own estate are more and more common.

Which woman inspires you the most?

My own grandmother is a true source of inspiration. Her aura, still very present at 91 years of age, her personality – firm without being authoritarian, and her kindness, her attention, her availability got me very close to her. She transmitted her family values of transmission, respect for one another and for the land, of communication and a particular rigour in work. She went through the WWI when she was an adolescent by living with her mother alone working in the vineyards with the horse because men were held prisoners. She had to take on responsibilities at a very young age and that shaped her entire life. She raised 5 children, has made herself available for her family, and her work and has always been very rigorous in the management of her estate.

What do you wish for future generations of women in Champagne?

Things evolve in Champagne and women are given their space to speak up. Women in Champagne participate to all levels in the wine, in the vineyards, in sales, communications. All I wish for future generations are the women are more listened to their work acknowledged, treating them the same way as men. I wish that women’s work is recognized for its value, and that they are trusted for their vision of the way vineyards can be worked, and wine made, in the same way men are.

French (original) Version

Combien de generations de femmes dans votre famille ont contribue a votre maison?

Vignerons de père en fils comme le dit la tradition depuis 1829, mais en fait ce sont les femmes qui sont à l’origine de notre maison Familiale, puisque c’est par Geneviève Adnot-Prieur Grand mère maternelle de Richard et Romain et Marie Louise COLIN-Radet, Grand mère paternelle que les vignes ont été transmises. Les femmes contribuent à notre Maison depuis plus de 7 générations, chacune à leur échelle, par la transmission des terres et par la transmission de leur savoir faire également.

Quelles sont vos responsabilités au jour le jour?

Au jour le jour, je m’occupe du suivi des clients en France et surtout à l’export, campagne de mailings, emailings, suivi des prospects, répondre aux nombreux emails, de la communication, site web, instagram, Facebook, de la facturation, de l’accueil client (moins intense depuis la crise COVID), du marketing, les expéditions, préparation de commandes, administratif général, relance règlements clients, comptabilité, gestion des salaires… et plus largement suivi des vins et du travail de la vigne en concertation avec Richard mon mari et son frère. Une large gamme de poste à pourvoir quand on est vigneron indépendant et ce qui fait le charme de notre métier…

Comment est-ce que le role des femmes en Champagne a-t-il evolue pour vous?

Le rôle des femmes est devenu de plus en plus technique et tourné vers la gestion administrative des ventes et des clients. Même si notre amour premier est pour le vin et la terre, les femmes sont devenues de plus en plus communicantes et représentantes de leur exploitation que ce soit la leur ou celle qu’elle représente. Elles sont passées de l’ombre à la lumière en quelques années. La champagne a toujours su faire confiance aux femmes, les exemples de « Veuves » très reconnues ne manquent pas et maintenant de femmes responsables d’exploitation indépendante sont de plus en plus courantes.

Quelle femme vous inspire le plus?

Ma grand mère est une vraie source d’inspiration. Son charisme, toujours présent aujourd’hui à 91 ans, son caractère ferme sans être autoritaire et sa bonté, son écoute, sa disponibilité m’a permis d’être très proche d’elle, elle m’a transmis ses valeurs familiales, de transmission, de respect pour la terre et les autres, de communication et une certaine rigueur de travail. Elle a traversé la première guerre mondiale à l’adolescence en restant seule avec sa mère à travailler aux vignes avec le cheval car les hommes étaient prisonniers. Elle a du prendre des responsabilités très jeunes et cela l’a forgé pour sa vie entière. Elle est toujours restée très impliquée dans le travail de sa vigne mais aussi de son foyer. Elle a élevé 5 enfants et a toujours été disponible pour sa famille et son exploitation et rigoureuse dans la gestion de son exploitation.

Quels sont vos souhaits pour les futures generations de femmes en Champagne qui viendront apres vous?

Les choses évoluent en champagne et on laisse la place de plus en plus à la parole de la femme. Les femmes en champagne participent à tous les niveaux, dans le vin, dans la vigne,, dans le commerce, dans la communication. Tout ce que je souhaite c’est que les générations futures soient encore plus écoutées et reconnues et traiter de la même façon que les hommes. Quel leur travail soit toujours reconnu à leur juste valeur et qu’on leur fasse toujours confiance et que leur vision du travail de la vigne, du vin soit autant écoutée, à l ‘égal des hommes.

Further Reading

More articles from the industry about Women in Champagne 

Meet Sandrine Logette-Jardin, Champagne’s Only Woman Chef de Cave
Food and Wine, Isle R, 2017

How women are changing champagne
BBC News, 2017

From La Transmission to Les Fa’Bulleuses: Femmes de Vin Advancing Champagne
Grape Collective, Gilbert L, 2018